Maladie de Cushing

 

 

 

La maladie de Cushing est une maladie rare, qui touche une à dix personnes par million d’habitants et par an. Cette maladie touche plus souvent les femmes que les hommes. 

 

La maladie de Cushing est une des formes du syndrome de Cushing. Celui-ci  est dû à une fabrication de cortisol en trop grande quantité, dont la présence en excès dans l’organisme est responsable des différents symptômes observés. On parle d’hypercorticisme. Dans la maladie de Cushing, l'origine de l'hypercorticisme est un adénome de l'hypophyse qui fabrique de l'ACTH (qui va stimuler la fabrication du cortisol par la surrénale) en excès.

 

Un adénome est le nom donné à une tumeur bénigne qui peut affecter une glande sécrétrice telle que l’hypophyse. 

 

Si des cellules sécrétrices d’ACTH sont touchées par la tumeur, la multiplication de ces cellules conduit à l’augmentation de la quantité d’ACTH sécrétée et à l’apparition progressive de la maladie de Cushing.

 

Le cortisol joue de multiples rôles  au sein de notre organisme. Il participe à la régulation de différents mécanismes dont le métabolisme des glucides, celui des protéines (principalement leur dégradation), la répartition des graisses dans les tissus. Il joue également un rôle dans la coagulation du sang, les mécanismes inflammatoires (propriétés anti-inflammatoires) et la résistance au stress. 

 

Trop de cortisol entraine donc de nombreux symptômes souvent très différents, variables dans le temps et d’un individu à l’autre.

 

Pour en savoir plus sur la maladie de Cushing et l'hypercorticisme, lire la maladie de Cushing en 10 questions