Bandeau entête Centre de référence du Kératocône

Le Crosslinking cornéen

Le concept de ce traitement repose sur  la rigidification de la cornée centrale permettant la  freination de l’évolution du Kératocône. Bien que le traitement ne corrige pas la vision ou n’élimine pas le besoin de porter des lunettes ou des lentilles de contact, il peut aider à maintenir le niveau actuel de la vision et a pour but d’éviter que la vision ne se détériore...

 

Dans certains seulement il existe une amélioration de la tolérance des lentilles rigides, une augmentation de la vision et une diminution de la déformation cornéenne. De nombreuses études ont validé son efficacité et sa sécurité pour rigidifier et compacter la cornée de nombreux patients. Le principe d’action repose sur la polymérisation des fibrilles de collagène de la partie antérieure de la cornée. Pour ce faire, une molécule photoréactive (la Riboflavine) est imprégnée dans la cornée après abrasion de la première couche de la cornée (l’épithélium). Ensuite la cornée centrale est exposée au rayonnement laser afin de polymériser le collagène.

 

 

La réticulation du collagène cornéen (CXL) est un nouveau traitement qui a fait ses preuves quant à son efficacité à freiner l’évolution du kératocône.

 

Le traitement est ambulatoire. Après un bilan pré opératoire vérifiant une cornée d’épaisseur et de transparence suffisante, un grattage épithélial simple est réalisé en consultation à la lampe à fente. La solution de riboflavine est instillée très régulièrement dans l’œil pendant 10 minutes. La pénétration intra oculaire du produit est vérifiée. A l’issue de cette phase d’imprégnation, le patient est exposé au système de délivrance du rayonnement pendant 4 minutes. Durant l’exposition, des lubrifiants cornéens sont instillés en alternance avec de la Riboflavine en collyre. Le médecin vérifie régulièrement la distance entre l’œil et la source rayonnante ainsi que la durée de l’exposition.