Actualités

Un groupe de soutien au deuil périnatal à l’AP-HM

Perdre un enfant avant l’accouchement ou dans les quelques semaines qui suivent sa naissance, alors même qu’il n’a pas encore fait ses premiers pas dans la vie, est une terrible épreuve. Les parents qui y font face doivent pouvoir bénéficier d’un accompagnement adapté, qui corresponde à leur souffrance, à leur détresse.
 

Psychologues en maternités de niveau 3 et en néonatologie (grossesses à risque), Elodie LIBERT, Sophie MONTAY et Ségolène VERGOZ sont ainsi parfois amenées à soutenir des parents endeuillés. Ces derniers sont bien souvent confrontés à un profond sentiment de culpabilité, d’échec, renforcé par le fait que la perte d’un enfant en bas-âge est encore un sujet tabou, qu’il est difficile d’aborder même avec l’entourage.

C’est pour lutter contre cet isolement des parents, pour libérer la parole et permettre à chacun de s’appuyer sur l’expérience d’autrui que les psychologues ont mis en place, depuis janvier 2018, un groupe de soutien au deuil périnatal. Plusieurs groupes institutionnels de ce type sont actifs dans la région parisienne mais il n’en existait jusqu’à présent qu’un seul en Provence Alpes, à Nice.  

Chaque séance est animée par deux psychologues, dont le rôle est essentiellement d’initier la parole, de favoriser sa circulation en reformulant avec d’autres mots si nécessaire. Ce partage d’expérience entre personnes ayant été confrontées à un traumatisme similaire peut vraiment aider au travail de reconstruction. Il fallait pour cela créer un espace sécurisant, bienveillant mais aussi dynamique, où le plaisir de la rencontre puisse également avoir toute sa place.
 

Le groupe a lieu un jeudi sur trois de 11H30 à 12H30 à l’Hôpital de la Conception

Pour toute information complémentaire : psyperinat@ap-hm.fr